mardi 13 décembre 2016

Le Soumbala : mieux le connaitre pour mieux l’utiliser



  Jugé trop rustique disons-le, archaïque, pas conditionné, conservé de façon douteuse sur les marchés africains, le soumbala a peu de cote dans les milieux urbains dits ‘‘évolués’’. On y préfère les cubes d’assaisonnement, ‘‘visuellement plus correct’’, estimés plus hygiénique, qui plus est, ont un bel effet dans la cuisine grâce à leur somptueux emballage jaune scintillant.  De plus, la forte odeur du soumbala qui ne vous lâchera pas de la journée, voire de la nuit lorsque vous l’utilisez, n’est pas faite pour jouer en sa faveur ! Et pourtant...